Logo prodipe guitars

prodipe-guitars

Guy Marchand


Chanteur - Comédien

  • Mes enceintes, c'est définitivement Prodipe.

Biographie

Guy Marchand naît et grandit à Paris jusqu'à son service militaire. Pendant ses études secondaires au lycée Voltaire à Paris, il joue de la clarinette la nuit dans les boîtes de Saint-Germain-des-Prés.

Il fait son service militaire comme EOR à la BETAP de Pau, et est affecté comme sous-lieutenant - breveté parachutiste - dans un régiment du train aéroporté, plus précisément au groupe de livraison par air (GLA 1) à Montigny-lès-Metz en 1962. Cela lui vaudra d'être mis en subsistance pendant quelque temps au sein du 3e régiment étranger d'infanterie (3e REI), comme officier de liaison, lors de la guerre d'Algérie. Il intègre un temps la Légion étrangère. C'est au titre d'officier parachutiste qu'il fait partie, au début des années 1960, des conseillers techniques du film Le Jour le plus long et entre dans le monde du cinéma.

Doté d'une belle voix de crooner, il connaît un premier succès dans la chanson avec La Passionata, tube de l'été 1965. Plusieurs albums et singles suivent avec un égal succès. Mais Marchand, qui adore le tango, est aussi l'interprète, en 1982, de la chanson Destinée, sur la bande originale des films Les Sous-doués en vacances et Le père Noël est une ordure.

Guy Marchand considère d'ailleurs, avec son humour habituel, que Destinée, au même titre que sa publicité Avec le PMU on joue comme on aime, est sa principale contribution au patrimoine culturel. Au cinéma, après sa première apparition en parachutiste dans Le jour le plus long, il joue, aux côtés de Lino Ventura et Brigitte Bardot, dans Boulevard du rhum de Robert Enrico.

Sa carrière cinématographique est marquée par de nombreux seconds rôles ; celui de l'inspecteur adjoint de Lino Ventura, dans Garde à vue de Claude Miller, lui vaut le César du meilleur acteur dans un second rôle en 1982.

La même année, il joue dans Nestor Burma, détective de choc, Michel Serrault interprète le rôle titre qu'il reprendra lui-même, près de dix ans plus tard et pour de nombreuses années, dans la série télévisée Nestor Burma. Il se fait également remarquer dans Coup de torchon, avec Philippe Noiret, pour ses rôles de mari colérique dans Cousin, cousine et de garagiste de province cynique dans L'Été en pente douce.

Il a également été marié avec la comédienne Béatrice Chatelier, son épouse de fiction dans le film Les Sous-doués en vacances. Il se consacre alors à l'écriture avec la publication de deux romans, Un rasoir dans les mains d'un singe en 2008, et Le Soleil des enfants perdus, en 2011, qui reçoit le Prix Jean Nohain 2012). Il revient en 2012 avec l'album Chansons de ma jeunesse, dans lequel il revisite les standards de la chanson française.