Logo prodipe guitars

prodipe-guitars

Yannick Duhamel


Guitariste - Chanteur - Auteur - Compositeur - Arrangeur

Biographie

« Du rouge au rose »

Cela fait longtemps que Yannick Duhamel marche à côté de ses pompes. Rouges, bien sûr! Il habite le centre du monde... pardon de Mondeville -­‐ Basse Normandie. Sa guitare à six cordes. Encore une évidence. Comme lui, elle est une grande voyageuse. Elle a depuis longtemps dompté les accents riches et variés de la musique folk, cajun, rock ou bien encore jazz. Quand les doigts de Yannick Duhamel caressent les six cordes de sa guitare, il s'en échappe des mélodies douces et simples. Gaies ou tristes, ces mélodies restent toujours attachantes. C'est ainsi que celui qui croise la route de Yannick Duhamel et de sa guitare peut se surprendre par la suite à siffloter l'un des airs qu'il vient d'entendre. Vous l'aurez compris, Yannick Duhamel compose seul.

Comme sa musique, ses mots restent naïfs et directs. Ils sont le reflet de sa « poésie ordinaire ». Le doute, l'insouciance, l'envie d'en découdre, le renoncement nostalgique sont autant de thèmes abordés par ce troubadour moderne qui nous conte sans artifices les instantanés du quotidien.

Comme il arrive parfois à sa guitare de se sentir fort seule, Yannick Duhamel a rassemblé autour d'elle quelques compagnons au studio ICP à Bruxelles, le temps d'enregistrer un premier album solo. Une autre guitare, électrique celle-ci, tenue par Geoffrey Burton. Une basse guidée par Nicolas Fiszman. Un piano, des claviers joués par Philippe Decock. Et forcément une batterie; celle de Mario Gossens en l'occurence. C'est le réalisateur belge Erwin Autrique qui a eu pour charge de collecter les fruits de ces promeXeuses associations.

Comme les mots sont source de partage pour certaines chansons Yannick Duhamel a croisé le fer de ses mélodies avec les textes ciselés d'auteurs qui lui sont chers: Alana Filippi, Chet, Yvan Coriat.

Comme le métissage des voix et des couleurs est source de richesses, Yannick Duhamel a invité son ami Lokua Kanza à quitter le Congo et à venir chanter avec lui, dans son studio en Normandie. C'est sur ses terres qu'il a, cette fois-ci, composé, enregistré et réalisé cette graine devenue « Un arbre », mixée une fois de plus par Erwin Autrique, et qui fera cette année là le tour du monde en devenant l'hymne international francophone officiel des J.O de Londres 2012 pour RFI.

Même si cela fait longtemps que Yannick Duhamel marche à côté de ses pompes, il n'en marche pas seul pour autant. Et il marche fier et convaincu.