Logo prodipe guitars

prodipe-guitars

Artistes

Prodipe est une marque audio au service des musiciens et professionnels du son. C'est pour cette raison que de nombreux artistes, ingénieurs du son et écoles de musique ont adhéré à notre philosophie et ont souhaité participer à l'aventure Prodipe en utilisant quotidiennement nos produits.

  • Paul Spade


    Guitariste

    Producteur, réalisateur et musicien, Paul Spade est également le guitariste du groupe Kerozen. L'univers de ce goupe de rock français (chant en anglais) se définit par des sons qui mêlent un sens aigu de la mélodie et la rage d'un rock à la fois moderne et puissant. Leurs influences musicales sont variées: des Guns'n'Roses, Aerosmith à des groupes plus récents tels que Nickelback, Foo Fighters et Airbourne. Avec sa propre identité musicale, Kerozen est aujourd'hui perçu comme La révélation Rock française.

    KEROZEN sort son premier album « All we need is... » au printemps 2014, il est réalisé par Paul Spade et mixé par Fred Duquesne (Bukowski, Mass Hysteria, No one is innocent..)


    Des titres teintés d'une voix éraillée tout droit sortie du rock 70,80's comme rarement nous pouvons entendre en France qui se mêle à l'efficacité d'une musique puissante et pourtant pleine d'émotions à travers des envolées rythmiques, mélodiques variées.
    Déjà 4 clips et un arrangement du titre « Chandelier - Sia » qui fait le buzz avec plus de 230,000 vues.


    Le groupe enchaîne les dates et marque les esprits avec des concerts « rock'n'roll burnés » !

     

  • Phil Delire


    Ingénieur du Son

    Phil Delire, de son vrai nom Philippe Delire, est un producteur et réalisateur de musique belge, notamment connu pour son travail aux côtés d'Alain Bashung, Hubert-Félix Thiéfaine ou Renaud.

    Après un bref passage à l'INSAS, Phil Delire s'oriente vers une formation autodidacte1 en apprenant le métier d'ingénieur du son sur le terrain, d'abord à Londres au Morgan Studios, puis à Bruxelles (Morgan Studios Brussels, Studio RKM).

    Débutant notamment sa jeune carrière avec l'enregistrement de Ça Plane Pour Moi, Phil Delire sera ensuite l'artisan de nombreux projet initiés par le label RKM, avant de rejoindre l'équipe des Studios ICP à Bruxelles.

    Figure majeure du paysage musical français et européen, Phil Delire a collaboré a un grand nombre d'enregistrement et de réalisations pour des artistes ou groupes français tels que (entre autres) Alain Bashung, Noir Désir, Indochine, Hubert-Félix Thiéfaine, Zazie, Renaud, Claude Nougaro, Raphaël, Charlélie Couture, Bernard Lavilliers, Marc Morgan, La Grande Sophie, Maurane, Jean-Louis Aubert, Philippe Lafontaine, Cascadeur, Les Elles, Viktor Lazlo, Hugues Aufray, ou internationaux tels que (entre autres) Zap Mama, Youssou N'Dour, Philip Catherine, Marc Moulin, Khaled, Mory Kante, BAP, Johnny Clegg.

     

  • Philippe Gouret


    guitariste

    Professeur de guitare et musicien professionnel, il propose également la découverte d'instruments comme le dobro, le lapsteel, la mandoline, le dulcimer, le bouzouki, le ukulélé, le banjo ou encore le theremin

    Naît à Saint-Brieuc le 15 aout 1976. Baigné dans la musique depuis son plus jeune âge, il est rapidement initié au piano classique par sa mère, elle même professeur. C'est à 16 ans qu'il se découvre une passion pour la guitare à travers le répertoire des Beatles, Paul Mc Cartney et Queen, puis Joe Satriani, Steve Vai, Steve Morse, Blue Saraceno, Michel Petrucciani... A travers les cours, les écoutes, les concerts, et les nombreuses lectures, il progresse rapidement en technique et en harmonie, ce qui lui permet de monter rapidement sur scène, et de donner ses premiers cours. Il enchaine alors les stages et masterclass comme le Festival "Cannes Passion Musique" aux côtés de Uzeb, Biréli Lagrène, Dennis Chambers, Stuart Hamm, Rudy Roberts, Pat O May, Jonathan Mover, Mickael Jones, Jean Michel Jarre, Michel Cusson, Yannick Robert, Jean Claude Rapin, et multiplie les rencontres comme aux salons de la musique à Paris avec Nono (Trust), Patrick Rondat, Andy Timmons, Jean Michel Kajdan, ou lors de session privée comme avec Steve Lukather et le groupe Toto.

    Lors de sa première année de faculté de droit et faute de débouchés envisageables dans cette filière à l'époque, il décide de se consacrer à la musique, et de passer son concours d'entrée à l'AIMRA à Lyon, il travaillera avec le luthier Yves Argant pour les démonstrations de ses guitares Stallion à manches interchangeables, et enregistrera ses premiers disques avec des formations de variété. Après sa formation jazz/classique avec des professeurs comme Pierrejean Gaucher, Jean Paul Hervé, Jacques Helmus, Claude Tezza, il complète sa formation avec des stages Clavichords, Music Academy International (CMCN), Guitar Ar Men avec le guitariste new-yorkais Ron "Bumblefoot" Thal (Guns N’ Roses),et Henri Le Diset avec lequel il explorera les concepts d'harmonie de la Berklee Music Academy, et présentera ses premiers EP de musique instrumentale. Fort de ses premières expérience en home studio, il proposera des stages et formations longue agréé uniformation, pour l'apprentissage de la M.A.O à l'académie Nationale d'enseignement Musical de Brest, et devient coordinateur du CEMA à Saint Pol de Léon.

    De septembre 2000 à juin 2017, il officie à l'école de musique municipale de Saint-Renan en temps que directeur, enseigne la guitare, dirige l'orchestre de la ville, mais propose également la découverte d'instruments comme le dobro, le lapsteel, la mandoline, le dulcimer, le bouzouki, le ukulele, le banjo ou encore le theremin. Il organise à son tour des masterclass et rencontres avec des artistes comme Sanseverino, Soig Sibiril, Inophis, Fred Chapelier, Pat O May,... Formé par Eric Druez (Terre des Arts) , il participe avec plusieurs établissements spécialisés, à la mise en place de cours spécifiques à l'expression musicale et culturelles pour le public en situation de handicap (Maison des 3 lacs à Saint Renan, Papillons Blancs à Milizac, Don Bosco Kervallon à Brest).

    Depuis septembre 2018 il travaille au sein de l'école de musique d'Iroise (Communauté de communes du pays d'Iroise), en temps que responsable du site centre, des animations, et de la mise en place de réseaux culturels sur les communes du territoire tout en conservant ses activités d'enseignant au sein de cette structure, la direction de l'orchestre de la ville de Saint Renan, et rejoint Saint Renan Animation avec en charge en autre, le salon de la musique, la Renanaise Musicale dont il est à l'initiative depuis 2014 avec environ 2500 visiteurs.

    Il participe à de nombreux groupes comme Terre Adélie, Elle et les autres, Passeport, Appalaches, Vertigo,... Collabore avec des artistes comme Jean Luc Roudaut (Caradec), Brigitte Uguen, Philippe Maillet, Nadine Ravalard, Laurie Guillou, Pierrick Lagarrigue,..., et joue actuellement dans le groupe Resonance.

    Membre de la SACEM, et du Fablab Iroise, dirige le studio d'enregistrement "La chocolat3" depuis 2015 (Jean Luc Roudaut, Laurie Guillou, René S Baron, Yvon Jambou, messages téléphonique pour les communes de Saint Renan, Milzac-Guipronvel, Fondimare...)

     

  • Régis Ceccarelli


    Batteur - Chanteur

    Grand jazzman, Régis Ceccarelli est un producteur, musicien, batteur, arrangeur et chanteur français. Il est le fils du batteur de jazz André Ceccarelli.

    Depuis l'âge de 18 ans, sa carrière comme batteur de jazz l'a amené à jouer avec des artistes comme DeeDee Bridgewater, Bireli Lagrene, Steve Grossman, Richard Bona... Réalisateur, Régis Ceccarelli a notamment réalisé l'album d'Abdel Malik « Gibraltar » et la moitié de son deuxième album, « Dante ».

    Il travaille actuellement à la réalisation du prochain album de Chimène Badi. En qualité d'arrangeur, il a travaillé avec Henri Salvador sur son album « Chambre avec vue » avec Alain Souchon, Patrick Bruel, Wallen, Martin Rappeneau...

    Egalement musicien de studio, il a collaboré avec de nombreux artistes : Jacques Dutronc, Jane Birkin, Benjamin Biolay, Carla Bruni, Keren Ann, Marc Lavoine, Françoise Hardy, Tété, Laurent Voulzy, Raphaël, Johnny Hallyday, Florent Pagny, Lara Fabian, Ours, Ben Ricourt ,Jean-Louis Murat, Charlotte Gainsbourg, VV Brown.

     

  • Roger Biwandu


    Batteur

    Batteur autodidacte, Roger Biwandu est l'un des musiciens de jazz les plus doués de sa génération.

    Roger «Kemp» Biwandu, né le 25 décembre 1972 dans un taxi à Bordeaux, a succombé aux charmes de la batterie à la fin des années 70 au moment de l'émergence de groupes comme The Police et les californiens de Toto, deux groupes dont les batteurs, Stewart Copeland et Jeff Porcaro, ont à leur époque révolutionné l'instrument.

    Il part en tournée très jeune avec des artistes comme Biréli Lagrène (à 16 ans) Pierre Vassiliu (à 18 ans) et Jacques Higelin (à 22 ans), sans compter qu'il était membre aussi de groupes Bordelais comme Post Image qui vient de fêter ses 20 d'existence en 2007, et du groupe Tribal Jam dont il était le directeur musical.

    Acquérant rapidement une solide réputation nationale grâce notamment au génial groupe Chic Hot (notamment avec Mario Canonge au piano), Roger fut logiquement sollicité pour jouer avec les deux groupes phares de la scène jazz/fusion Française, Sixun et Ultramarine, en remplacement de leurs batteurs emblématiques Paco Séry et Mokhtar Samba occupés à d'autres projets...

    Ayant eu l'opportunité d'enregistrer avec des artistes comme The Hansons, Narada Michael Walden, Chris De Burgh, I Muvrini, Carole King, Kéziah Jones, ou encore le génial guitariste Jeff Beck, Roger verra son statut de batteur international se confirmer par l'appel du légendaire et déjà regretté Joe Zawinul (rip) avec lequel il aura effectué quatre tournées dont une agrémentée du non moins légendaire Bobby McFerrin, la dernière fut effectuée en octobre/novembre 2006 aux États-Unis.

    Roger Biwandu a aussi travaillé avec Frank McComb, Dee Dee Bridgewater, Marcus Miller, Michel Jonasz, John Beasley, Andy Narell, Womack & Womack, Mark Tuner, John Stubblefield (rip), James (rip), le danseur Hamid Ben Mahi (cie Hors Série), etc...

    Parallèlement à une tournée mondiale, d'octobre 2005 à juillet 2009, avec le grand chanteur malien Salif Keita, Roger a enfin réalisé son rêve d'enregistrer un album sous nom. C'est donc fin 2007 que l'album de Roger «Kemp» Biwandu, intitulé «Influences», aura enfin vu le jour ; album où Roger dévoile son réel talent de batteur de jazz, son talent de compositeur, d'arrangeur, sans oublier aussi son amour pour le rugby très présent dans cet album.

    En décembre 2009, sortie de son deuxième album, «From Palmer», du nom du quartier de son enfance en banlieue bordelaise. Roger poursuit sur la route de la musique progressive Jazz Hard Bop tracée par ses maîtres et amis que sont Jeff «Tain» Watts, Branford & Wynton Marsalis, à découvrir sur ce nouvel opus.

    Depuis ses débuts, Roger est toujours aussi influencé par Stewart Copeland et Jeff Porcaro, mais depuis il faut leur rajouter ces génies que sont à ses yeux les Jeff «Tain» Watts, Vinnie Colaiuta, Les All Blacks, James Taylor, Phillip D. «Fish» Fisher, Wayne Shorter, Omar Hakim, Le Stade Toulousain, Branford & Wynton Marsalis, Elvin Jones, Tony Williams, Kenny Kirkland et Sting pour n'en citer que quelques-uns...

     

  • Roland Romanelli


    Accordéoniste - Pianiste - Compositeur

    Roland Romanelli est un musicien (accordéon et synthétiseur), compositeur et arrangeur français. Il est principalement connu pour ses musiques de film et pour avoir été l'un des principaux collaborateurs de Barbara, de Jean-Jacques Goldman, de Vladimir Cosma, de Guy Béart et Francis Lai.

    Né à Alger le 21 mai 1946, Roland Romanelli est un enfant de la balle. A l'âge de quinze ans il remporte la coupe mondiale d'accordéon à Pavie en Italie.

    Dès son arrivée à Paris en 1966, il est remarqué par Mouloudji puis Colette Renard. Mais c'est Barbara qui fera de lui le musicien que l'on connaît et qu'elle gardera auprès d'elle pendant vingt ans. Il composera pour elle À peine, Vienne, Cet enfant-là...

    Il accompagnera cependant plus d'une centaine d'autres artistes, sur scène ou en studio, dont principalement : Marie-Paule Belle, Jean-Jacques Goldman, Serge Lama, Nicolas Peyrac, Michel Polnareff... mais aussi Charles Aznavour, Alain Barrière, Guy Béart, Patrick Bruel, Julien Clerc, Céline Dion, Johnny Hallyday, Patricia Kaas... ou encore Marc Lavoine, Marie Laforêt, Marc Lavoine, Maria Pacôme, Pierre Perret, Michel Sardou, Stone et Charden, Line Renaud, Muriel Robin, et plus tard Olivia Ruiz, Zazie ...

    En 1971, il est le précurseur du synthétiseur en France; en 1976 l'album Space se vend à plus de huit millions d'exemplaires dans le monde entier.

    Dans les années 80, il est alors sollicité par par le monde de la publicité (Dim, Findus, Garnier, Wonder, Woolmark...) et du cinema : Pierre Boutron pour Les Années Sandwiches, Alexandre Arcady pour Union sacrée, Claude Zidi pour Astérix et Obélix contre César, en co-signature avec Jean-Jacques Goldman... mais aussi Thierry Binisti, Joyce Bunuel, Miguel Courtois, Josée Dayan, Serge Ménard...

    Il collaborera souvent avec Vladimir Cosma, Bruno Coulais, Georges Delerue, Francis Lai, Philippe Sardes ... Pour la télévision quelques génériques comme Des Racines et des Ailes... des fictions, récemment Le voyage de La Veuve de Philippe Laïk ... et des séries telles que Joséphine Ange Gardien. Il est présent aussi au théâtre : Bedos, Bigard, Brialy, Perrin...

    Il sera aux côtés de Jérôme Savary, de Irma la douce avec Clotilde Courau à Chaillot en 2000, jusqu'à Don Quichotte contre l'ange bleu avec Arielle Dombasle à l'Opéra comique en 2008, ainsi qu'en tournée en Europe. Entre-temps il y aura L'air de Paris avec Patrick Dupont à l'Espace Cardin, Mon alter Hugo avec Gérard Berliner au Théâtre Marigny et en province, Melle Faust avec Manon Landowski, Les années-St-Germain avec Corinne Cousin ...

    En 2008 il signe pour la première fois un spectacle musical en hommage à "celle à qui il doit tout", Barbara vingt ans d'amour, dont la Première a lieu au Théâtre de Paris. Une nouvelle fois le succès est au rendez-vous, la pièce sera reprise à Paris et en province. Avec Rébecca, sa muse et sa nouvelle complice , il envisage alors d'autres aventures musicales, dont un projet a déjà vu le jour fin 2010 au Petit Hébertot: Les Nuits d'une Demoiselle, florilège de chansons burlesques et coquines.

    En 2011, il reprend avec une nouvelle ferveur son instrument de prédilection l'accordéon, ainsi que son petit frère moins connu l'accordina, pour mettre son talent au service du jazz, notamment auprès de Claude Salmiéri, batteur incontournable, et au sein du Big Band de Fred Manoukian.

    En juin 2012, il sera de nouveau aux côtés de Nina Savary à Toulon dans La fille à marins, prochaine création de Jérôme Savary.

     

  • Romuald Ourselin


    Ingénieur du son

    Musicien / technicien son intermittent du spectacle, auteur / compositeur, guitariste, pianiste, chanteur diplômé d'un DFE en solfège et piano au conservatoire.

    Romuald Ourselin est né le 3 Janvier 1983 à Cherbourg (Manche)

    Musicien / technicien son intermittent du spectacle, auteur / compositeur, guitariste, pianiste, chanteur diplômé d'un DFE en solfège et piano au conservatoire.

    Deug de musicologie.

    Membre de formations de musiques actuelles (Deep Six, Two Deep).

    Il est ingénieur son principal pour les enregistrements et le live du studio SON'Arte by RC.


    Sites internet :


     

  • Ron Moor


    Chanteur

    Ron Moor grandit dans l'ouest de la France, mais son esprit est ailleurs.

    Bercé par les Garbage, Silverchair et autres groupes Anglo-Saxons des années 90, Ron Moor se crée très tôt un univers musical affirmé, empreint de langue anglaise et de guitares saturées.

    De formation scientifique, Ron Moor se tourne très rapidement vers la production musicale, ce qui l'amène à travailler sur de multiples projets à Copenhague ou à Los Angeles.

    La musique de Ron Moor vacille entre une Synthpop ultra planante et un Rock à l'efficacité incontestable. Il mêle avec brio guitares puissantes et nappes électroniques entêtantes. Dotée d'une production de premier ordre, la musique de Ron Moor garde néanmoins une authenticité et une spontanéité qui font sa force.

    Après avoir sorti en 2012 le single 'We Are The Broken', Ron Moor sort en Novembre 2013 son premier album 'Starshine'. Auto-produit entre Los Angeles et La Roche-sur-Yon, et mixés par Luc Tellier (Simple Plan, Marie-Mai) à Montréal, Canada, et Damien Bolo (C2C), 'Starshine' reçoit un très bon accueil, à la fois du grand public, et de la part des médias.

    Accompagné de trois musiciens (guitare-clavier, basse-clavier, batterie), Ron Moor propose en live de véritables shows où s'allient puissance sonore, lumières captivantes et émotions scéniques. Utilisant un matériel de nouvelle génération (lumière et son), Ron Moor réussit à faire de chaque spectacle un moment unique. N'hésitez pas un instant pour découvrir, en live ou en disque, l'univers de celui qu'on annonce comme l'une des révélations rock de l'année 2014.