Logo prodipe guitars

prodipe-guitars

Artistes

Prodipe est une marque audio au service des musiciens et professionnels du son. C'est pour cette raison que de nombreux artistes, ingénieurs du son et écoles de musique ont adhéré à notre philosophie et ont souhaité participer à l'aventure Prodipe en utilisant quotidiennement nos produits.

  • Ivan Munoz aka Vigilante


    Artiste de musique électronique & Djs

    Ivan Muñoz alias Vigilante est l'un des artistes les plus importants dans le domaine de la musique électronique et du DJing en Amérique du Sud. Avec ses mix électroniques et métal, Ivan Muñoz à conquis le public chilien et mondial.

    Il publié trois albums : "The Heroes Code" (2005), "War of Ideas" (2007), et "The New Resistance" (2011), un EP "Juicio Final" (2006); un DVD + CD "Life is a Battlefield" (2009) et plusieurs singles dans des pays aussi variés que l'Allemagne, la Russie, le Chili, l'Argentine et le Japon. Ses enregistrements sont internationalement distribués à la fois sous forme de CD et en téléchargement. Avec 3 tournées internationales, Vigilante a diffusé sa musique dans de très nombreux pays : Etats-Unis, Russie, Allemagne, Pays-Bas, Pérou, Argentine, Chili, République Tchèque, Pologne, Danemark, Belgique, France, Portugal, Suisse, Italie, Norvège, Espagne et bien d'autres.

    De plus, il est le seul musicien chilien à avoir participé aux plus importants festivals européens comme Wave Gotik Treffen (Allemagne, 2006 et 2010), Castle Party (Pologne, 2012), et en 2008, Vigilante a accompagné Industrial legends Nine Inch Nails.

    Tout au long de sa carrière, il a travaillé, remixé et partagé la scène avec les plus importants groupes du moment comme : Nine Inch Nails, Lacrimosa, Ministry, Strapping Young Lad, Public Enemy, Suicide Commando, S.I.T.D., Die Krupps, VNV Nation, Funker Vogt, Leaether Strip, Agonoize, Soman, Hocico, Birmingham 6, Hanin Elias, Tyske Ludder, Clan of Xymox et beaucoup d'autres.

    Aujourd'hui Vigilante assure la promotion de sa dernière création : "The New Resistance" (lancé au Japon, en Amérique du Nord et en Europe) avec de nombreux artistes invités et venus de groupes tels que Ministry, Public Enemy, Clawfinger, Leaether Strip, Strapping Young Lad, Hanin Elias, Funker Vogt, Birmingham 6 et bien d'autres. Il prépare également une nouvelle tournée à travers les Etats-Unis et l'Europe.

     

  • Jean Fauque


    Parolier

    Parolier, chanteur et écrivain français comptant de nombreuses collaborations avec Alain Bashung, Jacques Dutronc, Johnny Hallyday, Patricia Kaas, Isabelle Boulay, Luz Casal, Marc Lavoine, Vanessa Paradis...

    Fils de militaire, se sentant très tôt l'âme d'un auteur et rêvant de se faire une place dans le monde de la chanson, Jean Fauque commence à écrire et à chanter vers l'âge de 7 ans. Il se met véritablement à composer ses premiers textes à l'âge de 15 ans, influencé par les musiques qui rythment son enfance : les grands de la chanson française comme Georges Brassens, Charles Aznavour ou Gilbert Bécaud, puis bientôt les mythiques Bob Dylan ou Beatles.

    En 1969, à 18 ans, il s'installe à Paris dans le but de faire de l'écriture de chansons son métier.

    En 1970, il rencontre le compositeur André Popp, qui connaît alors un succès international avec son titre L'amour est bleu (Love is blue en version anglaise, chanté par Claudine Longet). Fort des encouragements de ce dernier, Jean Fauque enregistre en 1972 un 45 tours en tant qu'auteur-compositeur-interprète, qui ne sortira jamais dans le commerce mais qui lui ouvrira quelques portes.

    En 1975, il fait la connaissance d'Alain Bashung, rencontre qui débouche d'abord sur une histoire d'amitié et sur des tentatives de collaboration avortées, mais qui s'avérera plus tard cruciale pour la suite de sa carrière. À cette époque, ils écrivent ensemble une quinzaine de chansons, jamais exploitées.

    En 1976, Jean Fauque intègre les éditions Barclay où, en plus de découvrir le monde des professionnels de la musique de l'intérieur et le travail d'équipe qu'il représente, il a l'occasion de faire des rencontres intéressantes.

    Ce n'est qu'en 1977 que paraît chez Barclay la première chanson signée Jean Fauque : Les Highways, interprétée par la chanteuse Charity.

    Entre 1978 et 1979, il signe cinq ou six 45 tours pour divers interprètes, mais ses droits d'auteur ne lui permettent toujours pas de vivre de sa plume.

    De 1980 à 1982, il devient ingénieur du son puis régisseur sur les tournées d'Alain Bashung. Il a alors envie de réitérer l'expérience de la chanson en tant qu'auteur-compositeur-interprète, et produit, sous le nom de Janot, avec les musiciens de Bashung, en 1983 et en 1984, deux 45 tours, dont le titre Béret basque et bottes de cuir, qui obtient un succès d'estime.

    De 1987 à 1990, Jean Fauque se consacre essentiellement, en collaboration avec son ami Jacques Roseau, à l'écriture de deux romans historiques sur l'Algérie de leurs racines communes : Le Treizième Convoi et Le 113e Été, publiés chez Robert Laffont.

    Il revient dans le monde de la musique en 1989, pour ses premières collaborations abouties avec Alain Bashung : trois titres sur l'album Novice (Bombez !, Étrange Été et Tu m'as jeté). Reconnaissance et succès

    En 1991, il coécrit cinq titres de l'album Osez Joséphine de Alain Bashung, qui se vendra à 400 000 exemplaires et qui recevra trois Victoires de la musique.

    En 1994, il coécrit entièrement l'album Chatterton du même Alain Bashung, qui contient le titre mythique Ma petite entreprise et qui obtient, en 1995, le Prix de l'Académie Charles-Cros.

    À partir de 1995, tout en restant fidèle à Bashung pour chacun de ses albums futurs, il entame des collaborations avec différents interprètes, tel Jacques Dutronc (Elle m'a rien dit m'a tout dit), Johnny Hallyday pour lequel il adapte sur l'album Destination Vegas sept originaux anglo-saxons, dont La ville des âmes en peine d'après Lonesome town de Ricky Nelson), Patricia Kaas (Dans ma chair), Carole Laure, Isabelle Boulay, Marc Lavoine, Guesch Patti, Luz Casal, Art Mengo, Dolly, Aston Villa, Romane Serda, Les Cherche Midi, Anggun, Lizzy Ling entre autres.

    En 2005, il collabore, en tant qu'auteur et chanteur, à un titre (Hildegarde) sur l'album Moonbootica du duo électro allemand Moonbootica.

    En 2006, Jean Fauque collabore sur un titre (Elle se balance) au premier album du comédien Tchéky Karyo.

    En 2007, on le retrouve sur l'album Divinidylle de Vanessa Paradis (Chet Baker), Le Cœur d'un homme de Johnny Hallyday et Psychédélices d'Alizée.

    En 2003, Jean Fauque déclare : « Je n'ai jamais éprouvé de frustration à rester dans l'ombre des interprètes, mais j'ai toujours envie de chanter les choses que je pense être le seul à pouvoir défendre. » Il démarre alors la production d'un album en tant qu'interprète, en s'entourant de prestigieux pianistes compositeurs tel Baptiste Trotignon, Christian Gaubert, Jean-Pierre Mas, entre autres, venus pour l'essentiel du monde du jazz. Il paraît en juin 2008 chez EMI sous le nom de 13 Aurores.

    En 2005, il signe et interprète aux côtés de Lizzy Ling le texte "Hildegarde" avec le groupe allemand Moonbootica.

    En 2011, Jean Fauque collabore au livre-album N'importe où, hors du monde du groupe Weepers Circus, dans lequel il signe et interprète un texte inédit (mis en musique par le Weepers Circus) en hommage à Alain Bashung. Jean Fauque fait ses premiers pas au cinéma devant la caméra de Christophe Gomes et Ludovic Gaudry, un rôle sombre dans le film Les Fils de l'Hydre, dont la sortie est prévue en 2012 Participe également en 2011 sur Le Film De Rashed Mdini " SHOW BUZZ " Un film de long métrage indépendant.

    En 2013, Jean Fauque participe à l'album de Tristan Décamps "Le Bruit des Humains" en lui écrivant le texte de la chanson "Le Calice".

     

  • Jean-Charles Agou


    Compositeur - Vidéaste

    Différentes collaborations d'écriture musicale pour la danse, le cirque et l'image, m'ont porté naturellement vers la création d'un home studio, laboratoire sonore.

    Concerts - Activités pédagogiques - Réalisations

    • Titulaire du Diplôme d'État saxophone/flûte jazz depuis avril 1998.
    • Lauréat du concours d'assistant spécialisé d'enseignement artistique, octobre 2001.

     

    Attiré très tôt par l'emploi des instruments à vent dans les musiques traditionnelles méditerranéennes, c'est au début des années 80 qu'il s'intéresse à l'improvisation et se consacre au jazz.

    Sa passion pour l'image a toujours été intimement liée à son développement professionnel.

    Dans les vingt dernières années, il présente des créations originales, (SABIR, JOUEURS D'ECUME, SONGE NOMADE) tout en continuant à intervenir en tant qu'instrumentiste reconnu, dans différentes formations : (YANZA, Michel Marre brass band, SARDANAJAZZ, Antonio Rivas, ASSWATE).

    • Compositions et spectacles avec le cirque équestre CHARIVARI (98-99).
    • Organisation de concerts et animations pédagogiques de stages de musique et informatique.
    • Compositions de musiques de films documentaires (Antenne 2, France 3)
    • Tournées à l'étranger : Afrique de l'ouest, Afrique centrale, Allemagne, Grèce, Syrie, Maroc.

     

    Concerts avec des artistes renommés : Manu Dibango, Lester Bowie, Clifford Jarvis, Aminata Fall, Clémentine Célarié dans son spectacle intitulé FLAMEN'CO, Paris (le Palace, le Bataclan, émissons TV nationales).

     

    Concerts et réalisations récentes :

    • Carte Blanche de la Communauté de Communes du Piémont Cévenol, Chapelle de Conqueyrac, 11 Avril 2015.
    • Résidence suivie d'un concert création au Théâtre Christian Liger à Nîmes en novembre 2014.
    • Concert en quintet à l'Impérator Nîmes 2014.
    • Concerts pédagogiques en solo dans des médiathèques (2014/20015).
    • Festival de Barjac 2013.
    • Création "SHUADIT QUARTET" en résidence à Paloma pour le festival de Jazz de l'Agglo de Nîmes 2012.
    • Captation et réalisation audiovisuelle du concert des P'tits loups du jazz à Villeneuve les Maguelone en mai 2011.
    • Réalisation, entre mai 2010 et mai 2011, de deux films documentaires dans le cadre d'une étude ethnologique, pour le Syndicat du Pays Vidourle Camargue.
    • Réalisation d'un film documentaire, sur le quartier de la Devèze, pour la ville de Béziers en 2010.
    • Concert en quartet au Pont du Gard en juillet 2010.
    • Concert au festival de jazz de l'Agglo de Nimes en octobre 2010.
    • Concert au festival du cinéma méditerranéen de Lunel en mars 2010.

     

     

     

  • Jean-Claude Auclin


    Violoncelliste

    Jean-Claude Auclin est un violoncelliste qui à bénéficié des meilleurs enseignements de l'Ecole française de violoncelle.

    Jean-Claude Auclin débute ses études musicales à l'âge de 9 ans à Bourges et obtient quelques années plus tard une licence de concert de l'École Normale Supérieure de Musique de Paris (classe de Ivan Chiffoleau) puis un 1er prix de violoncelle (classe de Maurice Gendron, Roland Pidoux) ainsi qu'un 1er prix de musique de chambre (classe de Jean Mouillère) au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

    Après trois années passées à l'Opéra de Paris, il est depuis 1994 membre de l'Orchestre Philharmonique de Radio France avec lequel il se produit dans le monde entier sous la direction des plus grands chefs. Jean-Claude Auclin est également membre du TRIO AGA.

    Trio à cordes formé au sein de Radio France avec Cécile Agator et Sophie Groseil. Il a participé à de nombreux enregistrements de musique de films dans les plus grands studios Parisiens.

    Sa passion pour la musique l'a amené à aborder tous les genres et styles musicaux. Il a joué et enregistré avec Uté Lemper, Françis Cabrel, Laurent Voulzy, Alain Souchon, Julian Lennon, Florent Pagny, Zazie, Michel Delpech, Jane Birkin, Hélène Ségara, et se produit sur scène avec le chanteur Brésilien Rolando Faria(les Étoiles) et le guitariste Jérôme Degey

  • Jean-Claude Petit


    Compositeur - Orchestrateur

    Jean-Claude Petit est un pianiste, compositeur et arrangeur français.

    Après avoir accompagné des jazzmen lors de son adolescence (Dexter Gordon, Johnny Griffin, Kenny Clarke, etc.), il sort du Conservatoire national supérieur de Paris avec les premiers prix d'harmonie, de fugue et de contrepoint et commence à travailler à partir de 1966 pour le monde des variétés. C'est ainsi qu'il écrit et réalise les arrangements des disques de Julien Clerc, Serge Lama, Claude François, Mink Deville, Joan Baez, Michel Sardou, Alain Souchon, Sylvie Vartan, Jairo, Mort Shuman, Gilbert Bécaud...

    Il commence à travailler pour le cinéma comme nègre musical de Michel Magne. Il vend au réalisateur Alejandro Jodorowsky les droits d'un album de musique électronique composé en 1976 pour que la musique soit réutilisée comme bande son du film Tusk.

    Il signera les musiques de films à succès tels que Jean de Florette ou Manon des sources, de Claude Berri, et Cyrano de Bergerac, de Jean-Paul Rappeneau. Avec ce dernier film, il obtient un César et une Victoire de la musique en 1991.

    Jean-Claude Petit produit, joue et compose également des albums de jazz-rock : Babel (avec le guitariste Philip Catherine), The best of all possible worlds (avec Celmar Engel)...

    En juin 2013, il est élu président du conseil d'administration de la SACEM. En 2014, il signe son premier opéra : Colomba, adapté de la nouvelle de Prosper Mérimée et présenté à l'Opéra municipal de Marseille. En 2015, il collabore sur la chanson "Le Secret Perdu", premier single du 10ème album de Pascal Obispo, à paraître en février 2016.

     

  • Jean-Félix Lalanne


    Guitariste - Compositeur

    Jean-Félix Lalanne est un guitariste, auteur et compositeur de musique de films.

    Quand on parle de Jean-Félix Lalanne à ses débuts, c'est souvent en tant que "surdoué de la guitare».

    Après avoir touché sa première guitare à 11 ans, il donne moins d'un an plus tard ses premiers concerts solos. Ainsi, il partagera la scène aux côtés de Marcel Dadi qui deviendra son mentor. Cette collaboration les emmènera jusqu'à l'Olympia, en 1988.

    A 14 ans, Jean Félix Lalanne s'associe à l'élite des guitaristes de l'Académie de Guitare de Marseille, lors d'un album enregistré en public. Il obtient, peu de temps après, la licence de concert de guitare classique et intervient dorénavant comme professeur à l'Académie.

    A 17 ans Jean Félix entreprend son premier projet musical: un album solo original et complexe, pour lequel il transcrit les Nocturnes, Valses, et Polonaises de Chopin. Sa musique ne s'arrête pas là, il étudie l'orcestration art qui el fascine depuis toujours : il devient un arrangeur - producteur- parolier (Bonnie Tyler, Chimène Badie, Maxime Leforestier, Hélène Ségara, Lara Fabian, Amaury Vassily...).

    C'est tout naturellement, à seulement 20 ans, que sa première Symphonie voit le jour. La Symphonie Romantique sera jouée par l'Orchestre Philharmonique de la RTBF lors du Festival de guitare de Liège. Il en suivra plusieurs autres concertos et pièces symphoniques dont certaines furent jouées dans différents festivals en Europe et aux Etats-Unis.

    Arrivent enfin les années de consécration : en 1986, il est nominé aux Victoires de la Musique pour la bande originale du film « Le Passage » avec Alain Delon, puis en 2004, avec la bande originale de « Dédales » de René Manzor.

    En 2010, il voit son travail mis à l'honneur en étant élevé au grade de Chevalier des Arts et des Lettres. Chef d'orchestre, instrumentiste, compositeur, auteur, arrangeur ou producteur, en véritable " touche à tout", Jean-Félix Lalanne cultive un itinéraire musical inclassable.

    A ce jour, l'artiste, dont "le jeu s'apparente aux battement d'aile d'un papillon", a enregistré plus de 26 albums. Sur son parcours, il croise sa guitare avec celle de John McLaughing, Larry Corryel, Chet Atkins, Jerry Reed ou Doc Watson entre autres. Au fil des rencontres, Jean Félix Lalanne continue d'expérimenter: après avoir réuni chanteurs et musiciens dans son album "Autour de la guitare", chez Polydor, il décide de créer le concert du même nom en 2000. Au RDV les plus grandes personnalités du monde de la guitare ou de la chanson, et même des artistes d'horizons complètement différents, qu'ils soient danseurs, humoristes, dessinateurs ou peintres. Il installe, de ce fait, un rendez-vous attendu aussi bien du public que des artistes invités eux-mêmes.

    L'automne 2007 marquera la consécration de "Autour de la guitare" par la sortie, chez TF1 vidéo, d'un coffret DVD réunissant les concerts de 2003, 2006 et 2007.

    Suivront les concerts de 2008 et de mars 2011. En 2005, rattrapé par sa passion pour la musique Symphonique, Jean-Félix Lalanne écrit une nouvelle pièce orchestrale: « LA SYMPHONIE ASTRALE ». Une œuvre comprenant 12 mouvements, chacun illustrant musicalement les caractères principaux des signes du zodiaque. Cette Symphonie concertante s'illustre par l'originalité de la triangulaire des solistes: la harpe, le piano, et bien évidemment la guitare. Il la jouera aux Côtés de l'Orchestre Symphonique Lyonnais lors d'une tournée en Chine après y avoir intégré dans l'écriture les instruments de l'Orchestre Traditionnel de Shangaï.

    En 2009, un nouveau spectacle de Jean-Félix verra le jour en solo, « Double jeu », un «One man show musical» mélangeant guitare et théâtre, et sera marqué par l'enregistrement d'un nouvel album de guitare en solo « Au bord de la mère ».

    En 2010, Jean Félix a l'idée d'étendre le concept Autour de la Guitare et crée « Autour de la Guitare Celtique » avec ses amis Dan Ar Braz, Soig Siberil, Gildas Arzel et Gilles Le Bigot. Il tourne en parallèle un spectacle unique « The Final Play List Project» qui reprend toutes les grandes mélodies « pop » du XX ème siècle en passant de Stevie Wonder à Michael Jackson ou Les Beattles entre autres.

    En 2011, nouvel opus de « Autour de la guitare » marquant les 10 ans de la création du concept.

    En 2012, Jean Félix signe la bande originale du premier film de Philippe Lellouche « Nos plus belles vacances » sorti le 7 mars 2012. Cette même année est consacrée au développement d'une application pour Ipad « Lalanne guitar » qui rassemble une véritable encyclopédie technologique de son œuvre : partitions & tablatures en synchronisation avec l'écoute des CD, la mise à disposition des DVD de concert.

    2013 est consacré à son nouveau projet : 1er opus de « une Voix une Guitare » sortie chez Wagram, CD contenant des duos « guitare voix » avec 14 grands noms de la chanson française : Benabar, Serge Lama, Louis Chedid, Helene Segara, Agnes Jaoui, Hugues Aufray, Gerard Lenorman, Emmanuel Moire, Natasha St-Pier, Philippe Lellouche, Vanessa Paradis, Yves Jamait, Joyce Jonatahan.

     

  • Jean-François Moreau


    ingénieur du son

    Ingénieur du son de Christine and the Queens, Liz Cherhal, Six Huit, Rockline, street Chamaan, Mask Ha Gazh...

    Né en 1969 à Alençon, Jean-François Moreau grandit à Nantes et se passionne très tôt pour les technologies liées au son. À l'âge de 14 ans, il fabrique sa première console de mixage en assemblant et modifiant différents schémas qu'il trouve dans des magazines spécialisés.

    Pendant ses études dans l'audio-visuel, il passe du temps dans un studio d'enregistrement Nantais «Sarabande», franchise des Studios du Chesnay, Il est recruté dès la fin de ses études comme assistant dans ce studio et rapidement il se retrouve derrière la console à enregistrer et mixer différents groupes qui l'amèneront à finaliser certains projets à Paris dans des studios prestigieux comme les Studios de la grande armée, PlusXXX... Il fait aussi dans cette période le voyage pour y installer un studio à l’île de la Réunion et aider les ingénieurs du son sur place à développer le son de certains artistes.

    Il travaille à son retour sur différents projets parisiens et revient sur Nantes car c'est décidé, ce qu'il veut vraiment faire désormais est d'aider par son expérience de jeunes talents locaux.

    En 1991, il fait l'étude acoustique, construit et câble le studio Crescendo avec la confiance de François Teillard et de ce projet émergeront de belles productions : Wild West, Michel Deshays, Philippe Katerine, Anna Karina, Olivier Gann, Muriel Robin et Pierre Palmade, mixage 5.1 de la musique du film « l'extra-terrestre » de Didier Bourdon, Les Jambons, Bouskidou, Prajna, Johanna Manchec (Choriste de Mylène Farmer et Johnny Hallyday) …

    Il mixe au studio Méga la musique du film des inconnus « les Rois mages ».

    Musicien également, il travaille sur les arrangements et la réalisation de plusieurs albums allant du Heavy métal à la chanson française (Wild west, Olivier Gann, Jean-Marie Vivier...).

    Parallèlement, il suit aussi des groupes en tournée (EV, les Jambons, Soul Family) et sonorise les Zénith de France avec le groupe Ternil dont il a enregistré et mixé le travail signé chez Touchstone. Il traverse l'Atlantique plusieurs fois pour suivre les artistes qui lui font confiance.

    Il s'associe en 2005 avec Eric Chauvière, producteur des groupes « Elmer food Beat » et « Orange Blossom » entre autres. Il refera toute l'acoustique du studio de prise de son et apportera son expérience d'électronicien pour optimiser l'équipement du studio et assurer la maintenance du matériel. Il y enregistre et mixe aussi des projets comme le live en 5.1 du groupe Wild West, les Littles Rabbits, Fiona Gélin, Olivier Gann, YMH, Albert Magister, Rudy Roberts, Bernie Hopman...

    Quelques années plus tard, il décide de créer son propre outil de travail, un studio dédié au mixage et au mastering. Il réalise les prises de son dans différents studios de la région Nantaise et mixe les projets sur lesquels il travaille dans son propre studio (Christine and the Queens, Liz Cherhal, Six Huit, Rockline, street Chamaan, Mask Ha Gazh...).

    Il travaille aujourd'hui beaucoup à distance par internet et a réalisé et mixé par exemple l'album de Touch avec Bruno Pelletier (Notre Dame de Paris). Il mixe des Artistes du Congo (Karel) ou encore de Madagascar (Paskéro). Il suivait dernièrement en tournée Liz Cherhal dont il a coproduit, enregistré et mixé le dernier album « l'alliance » signé chez Sony et est actuellement sur les routes avec le groupe Uk on the rocks, endorsé personnellement par la marque de micros Prodipe qu'il a choisie pour sonoriser le quatuor à cordes du groupe.

    Dans ses rares moments de temps libre, il conçoit et fabrique des périphériques à la demande de groupes (Dolly, Dionysos...) et fait la maintenance des équipements de studios de la région Bretagne (Arpège, Batiskaf, studio des Tagada Jones).

    Il forme aussi en tant que référent son au sein du centre de formation professionnelle « Staff » des techniciens et des régisseurs son et tente de leur transmettre les compétences et valeurs auxquelles il tient.

     

  • Jean-Luc Escriva


    Auteur - Compositeur - Interprète

    Auteur, compositeur et interprète Jean-Luc Escriva cultive le style Pop Folk et travaille un peu comme un artisan. Quand il enregistre ses pistes, il ne fait jamais la même chose tant pour les instruments que les chœurs. Il ne fait pas de copier/coller !

    Jean-Luc Escriva a eu l'immense honneur de travailler avec Stevie Wonder qui est venu jouer de l'harmonica sur son 1er album. En retour pour le remercier, Jean-Luc lui compose "Song for Stevie" (B. Paganotti à la basse - Claude Salmieri aux drums).

    Il a également fait des chœurs pour des personnalités comme Vanessa Paradis, Gotainer, Henri Salvador, Kool &the Gang et bien d'autres..., a été produit par Mischa AZNAVOUR / Djanik music/Raoul Breton/Expand music sur 2 singles et compose pour d'autres artistes.

    Il a conçu et réalisé des musiques publicitaires et des jingles (Chérie FM, Hollywood Chewing gum, Muratti..).

    Aujourd'hui très présent sur le net, il prépare un nouvel album avec comme titres phares « J'ai envie de respirer », « Un monde plus juste remix », « The girl I saw yesterday »...